Escapade au Sri Lanka : découvrir 4 lieux hors des sentiers battus

Considéré comme l’un des joyaux de l’océan Indien, le Sri Lanka abrite un large éventail de paysages étonnants. Il y en a pour tous les goûts que ce soit des plantations de thé, de belles plages, des plaines arides, des forêts verdoyantes ou encore des montagnes saisissantes. Mis à part les lieux très prisés des touristes, il existe aussi des recoins parfois cachés qu’il ne faut pas manquer. Voici donc 4 perles hors des sentiers battus à découvrir pendant votre séjour au Sri Lanka.

Explorer le site archéologique de Ritigala

Situé dans la région d’Habarana, le site archéologique de Ritigala s’étend sur environ 24 hectares et se trouve au cœur d’une forêt dense. Il abrite un ensemble de vestiges monastiques fondé au IIIe siècle av. J.-C. par un groupe de moines ermites. Pour connaître les secrets de la jungle mystérieuse de Ritigala, il est préférable de visiter le site en compagnie d’un guide. De plus, vous aurez la possibilité d’apercevoir des éléphants sauvages aux alentours. Vous pouvez déjà préparer un prochain séjour au pays avec une agence spécialisé comme Marco Vasco Sri Lanka.

Se détendre sur la plage d’Unakuruwa

Cette plage de pêcheur se trouve à côté de celle de Tangalle, à la différence que la plage d’Unakuruwa n’attire pas une masse de foules. Vous y verrez des bateaux colorés, quelques body surfeurs et des cocotiers. Vous pourrez aussi faire du snorkeling et observez de gros oursins, de jolis poissons-perroquets ou encore des tortues de mer si vous êtes chanceux.

La plage d’Unakuruwa se trouve dans une petite baie qui est propice à la baignade et elle a la particularité d’avoir une plage de sable rose. D’ailleurs, les tons varient selon le passage des vagues et la lumière du soleil.

 

Voyage au Sri Lanka

 

Découvrir le monastère du rocher de Mulkirigala

Si vous vous trouvez sur la plage de Tangalle, n’hésitez pas à faire un détour au temple de Mulkirigala se situant sur un rocher à environ 20 km de la plage. Caché au milieu d’une forêt de cocotiers, ce monastère rupestre étagé sur 5 niveaux abrite 7 grottes refermant de magnifiques peintures murales et de nombreuses statues de Bouddha.

Lorsque vous atteindrez le sommet, vous aurez droit à une vue spectaculaire sur la campagne environnante. Pour en savoir davantage sur l’histoire de ce lieu, vous pouvez discuter avec les moines de l’école bouddhiste situé aux pieds du rocher.

Faire un safari au parc national de Maduru Oya

Dans la province d’Uva, vous trouverez le parc national de Madaru Oya qui vous permettra de profiter d’un safari sans qu’il y ait une quarantaine de véhicules présents comme dans d’autres parcs du Sri Lanka. En effet, seuls les locaux visitent Maradu Oya et vous serez au maximum 3 véhicules en même temps, étant donné que ce parc est très peu référencé dans les guides.

Il est conseillé de visiter le parc pendant les mois de mars à septembre, car durant la période sèche vous pourrez voir beaucoup d’animaux sauvages sortir pour s’hydrater. Vous y observerez différents animaux à part les éléphants tels que les daims, les buffles, les léopards, les cigognes peintes, les sangliers, les aigles et bien d’autres. En plus des safaris en jeep, vous aurez aussi l’occasion de visiter des ruines importantes sur place en rapport avec l’histoire du Sri Lanka.